Opal’Hypnose - La Clé des Maux
Hypnose et Thérapies Brèves à Téteghem
 

OpalHypnose - La Clé des Maux, hypnose et Thérapies Brèves à Dunkerque et ses alentours

07 69 52 90 00
1 Rue Albert Vermeersch, 59229 UXEM

Quel Masque Portez vous ?

BLESSURES DE L AME

                                                  Déceler vos blessures

                                                            et vous identifierez

                                                   les masques correspondants

 

                                                         Blessures => Masques

                                                         Masques => Blessures

 

                        Votre Masque                                                       Votre Blessure Originelle

=> Fuyant (vous êtes fuyant dans la vie ?)                                                   Rejet

=> Dépendance (Vous êtes dépendant dans la vie ?)                                 Abandon

=> Contrôlant (Vous avez besoin de tout contrôler ?)                                 Trahison

=> Masochiste (Un peu maso ?)                                                                  Humiliation

=> Rigide (Vous faites preuve d’une rigidité exacerbée ?)                           Injustice

 

                                       ™˜˜™   La création des blessures et des masques ™˜˜™

 

Savez-vous que vous vivrez des situations de vie, des expériences identiques tant que vous n’aurez pas travaillé le pourquoi de cette répétition ?

 

C’est ce que l’on appellera la répétition des scénarios. Je vous invite à lire un livre très intéressant sur ce sujet : « La répétition des scénarios de vie » de Jean Cottraux. « Pourquoi recommence-t-on toujours les mêmes erreurs ? Qu'est-ce qui nous pousse à reproduire une histoire qui, fondamentalement, ne nous convient pas ? Et comment faire pour en changer ? Jean Cottraux montre ici comment, par fidélité à certains schémas mentaux, nous faisons et entretenons notre propre malheur - par exemple, en tombant systématiquement amoureux de la mauvaise personne ou en nous obstinant dans une voie professionnelle qui n'est pas la nôtre ».

Pour se réaliser, cela passe par l’apprentissage de soi. Peut-être que vous masquez une partie de vous-même inconsciemment car vous ne prenez pas le temps d’analyser ce que vous êtes….

Quelles sont les caractéristiques de ces blessures et comment  peut-on les identifier ?

 

Blessure du rejet

Éveil de la blessure : de la conception à 1 an. Ne pas sentir le droit d’exister. Avec le parent du même sexe. Ce type de personne doute de son droit d’existence, il ne s’accepte pas pour ce qu’il est. Le rejet, le masque de cette blessure est la fuite. Le fuyant ne s’attache pas car ça l’empêchera de fuir. Il évite donc d’acheter de se projeter, de construire. L’instant présent est vécu pour lui comme un idéal. La blessure du rejet est vécue avec le parent du même sexe (ça peut vous aider comme information). Ce type de personne se croit nul sans valeur ; il recherche la solitude, parle peu. S’il essaye de s’exprimer c’est pour se mettre en valeur et ses paroles sont souvent orgueilleuses vis-à-vis des autres. Pas branché sur terre, un doux rêveur, il est difficile de le comprendre, il est dans son monde. Pour éviter d’être rejeter il visera les postes à Responsabilité pour se sécuriser, il a les travers du contrôlant la blessure de la trahison et du coup il cherche le pouvoir, l’existence.

 

Blessure de l’abandon

Éveil de la blessure : Entre 1 et 3 ans. Avec le parent du sexe opposé. Manque de nourriture affective du genre nourriture désirée. Ce type de personne ne se sent pas nourrit affectivement, son masque est celui du dépendant affectif. Il vit aussi du rejet. Il comble ce manque d'affection avec de la nourriture. Le plus beau cadeau qu’on peut lui offrir : c’est de l’attention (il est demandeur). Il se comportera souvent en sauveur car en sauvant les autres il remplira son réservoir d’amour souvent vide, subtil approche pour recevoir et se satisfaire. Il cherche dans ses projets de l’approbation de l’autre ou des autres. Ce type de personne n’accepte pas les refus. Il est dans l’attente en permanence de retour, si malheureusement il n’en reçoit pas il peut se sentir blessé, en colère. Il va jusqu’à utiliser la manipulation pour obtenir ce qu’il veut. Sa plus grande peur la solitude et il peut avoir cette capacité à tout tolérer pour recevoir. Les dépendants sont attirés par des métiers dit de « vedette » : Comédien, chanteur, Domaine artistique toutes les fonctions qui occupent des fonctions ou ils ont accès à la mise en lumière

 

Blessure de l’humiliation

Éveil de la blessure : Entre 1 et 3 ans avec le parent qui s’est occupé de son développement, en général la mère. Manque de liberté. Se sentir humilié par le contrôle de ce parent.

Ce type de personne trouve de la satisfaction et le plaisir à se faire souffrir masque du masochisme. Il cherche douleur et humiliation inconsciemment. Faire et avoir deviennent une compensation pour nourrir cette blessure. Difficulté à exprimer ces vrais besoins. C’est un hypersensible, il est très vite responsable du malheur des autres. Difficulté d’être en paix, à l’unisson avec lui-même. Il souvent très drôle et expressif ; la honte se cache sous son masque de clown. Il se rabaisse en permanence, il se sent rarement à la hauteur. Il aura tendance à quitter une situation stressante mais en se justifiant. Il se justifiera auprès de tout le monde en permanence : son leitmotiv. La peur principale du masochiste est la liberté. Tout ce qu’il met en place pour se libérer : l’emprisonne. Il s’oblige à mettre des choses en place qui ne correspondent pas à ses besoins.

 

Blessure de l’injustice

Éveil de la blessure : Entre  4 et 6 ans avec le parent du même sexe. Être performant et parfait. Blocage de l’individualité. Ce type de profil ne sait pas se respecter, il est persuadé qu'il ne devrait rien recevoir. Le masque de l’injustice est la rigidité. Il cherche à tout prix à solutionner une problématique. Il ne lâchera rien. Il se cache dans un personnage imperturbable. Le rigide cherche avant tout la perfection, donc son soucis c’est qu’il en a jamais assez, il veut tout prendre, tout faire. Il trouve des justifications face à l’autorité. Le rigide va toujours super bien on ne montre pas signe de faiblesse. Il ne veut pas montrer sa sensibilité et ses émotions. Il ne prend pas le temps de sortir des situations et ne se donne pas le droit d’avoir des blessures et de se guérir ; du coup il vit avec des plaies ouvertes. Il est performant, en demande beaucoup pour lui-même mais aussi pour les autres. Très grandes difficultés à se mettre des limites, un cadre pour lui. Il est souvent stressé car il s’impose la perfection. Il passe pour une personne froide et non affectueux. Difficulté à se laisser aimer et à démontrer son amour.

 

Blessure de la trahison

Éveil de la blessure : Entre 2 et 4 ans avec le parent du sexe opposé. Bris de confiance ou attentes non répondues dans la connexion amour/sexuel. Manipulation. Ce type de profil son masque est le contrôlant. Il veillera à bien respecter ses engagements, être fidèle, responsable pour s’assurer que les autres maintiennent leur engagement. Il se croit  responsable et fort et tient ou se force à les tenir. C’est un menteur pour assouvir ses propres besoins. Il est manipulateur et très séduisant il joue avec des ficelles pour obtenir ce qu’il souhaite des autres. Des humeurs qui vacillent, il n’est pas patient. Il a tendance à ne pas se dévoiler et il ne montre surtout pas ses fragilités. Sa plus grande peur : la séparation le reniement. Son âme de Chef le fait souvent devenir Chef. Il a très peur du lâcher prise et ne supporte pas laisser le contrôle à autrui. Lui il aime gouverner, conduire, administrer…Dès qu’il est en colère il peut renier une personne, lui tourner le dos sans se retourner. Il craint de choisir quelque chose ou une situation, s’il n’est pas sûr du résultat car dans ces cas-là il risque de perdre le contrôle donc il ne fait pas.

 

Quelques conseils pour vous aider à travailler sur vos blessures

 

  • Il est important d’apprendre à se connaître afin de minimiser les situations de souffrance pour soi et les autres
  •  Il ne tient qu’à vous de décider d’être le Maitre de votre destin, l’acteur de votre vie , plutôt que de laisser l’égo tout contrôler.
  • de s’accepter le plus possible et oui, travailler sur la confiance en soi, l’estime de soi.
  • prenez les rênes de votre vie pour vous équilibrer et devenir heureux : quel bel objectif
  • l’hyperactivité, l’action sont des moyens de passer à côté de vous. Faire, faire c’est juste aux antipodes du bonheur. Se poser, s’écouter et apprendre à se connaitre sont les clefs magiques de la réussite
  • L’écoute de ses propres besoins, juste logique, juste essentiel mais combien de personnes passent à côté de ce doux destin
  • La situation dans laquelle vous êtes ou vous vous mettez vous apprend à vivre, à sentir, à expérimenter. Il n’y aucun échec dans cette vie mais que des expériences à vivre…

 

 

Vous avez le choix d’être ce que vous êtes et d’être tout simplement le Maître de votre vie.

Vous possédez en vous les clefs de votre propre bonheur.

 


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.