OpalHypnose - La Clé des Maux, hypnose et Thérapies Brèves à Dunkerque et ses alentours

1 Rue Albert Vermeersch, 59229 UXEM

Traitement du psycho-traumatisme à Dunkerque et ses alentours

La définition du Traumatisme

Un événement traumatique constitue une menace pour la vie (mort réelle ou possible), l’intégrité physique (lésions corporelles) et/ou l’intégrité morale (honneur, droits fondamentaux, etc.) d’une personne ou d’un groupe de personnes. Cette confrontation produit une peur intense et/ou un sentiment d’impuissance et/ou d’horreur et /ou de honte et/ou de culpabilité remet en cause les valeurs essentielles de l’existence (sécurité, paix, bonté, solidarité, morale, prix de la vie, accessibilité au sens des choses, etc.)... parfois en différé. 

Un événement peut s’avérer traumatisant pour une personne et non pour une autre. Il peut être traumatisant pour un individu aujourd’hui alors qu’il ne l’aurait pas été hier. Les termes « événement potentiellement traumatisant » ou « événement traumatogène » sont plus judicieux. E.Josse.

 

Les Types de traumatismes

Traumatisme simple/type I : un événement traumatique unique présentant un commencement net et une fin claire. Induit par un agent stressant aigu, non abusif.
Ex.: agression, incendie, catastrophe naturelle,
Traumatisme complexe/type II et III : résultat d’une victimisation chronique d’assujettissement à une personne ou à un groupe de personnes. Ex. : abus sexuels extrafamiliaux, violence politique, guerre, etc.

Les réactions post-immédiates (2ème jour à un mois)

Le trouble de Stress Aigu

Les symptômes dissociatifs : sensation de détachement, absence de réaction émotionnelle, état de sidération, déréalisation, dépersonnalisation, amnésie  traumatique, etc.

Les symptômes de reviviscences de l’événement : cauchemars, flash-back, images répétitives, états d’alerte, sentiment de détresse face à tout ce qui
rappelle l’événement, etc.

Les conduites d’évitement déclenchées par tout stimulus rappelant la situation traumatisante. 

 

Les réactions psychopathologiques différées

Les réactions anxieuses : versant somatique (sensation d’étouffement, vomissements, etc.) ou psychique (vécu de mort imminente, attaque de
panique, angoisse, etc.).

Les réactions phobiques déclenchées par tout stimuli rappelant la situation traumatisante.

Les réactions hystériques : agitation motrice, état second, conversions somatiques (paralysie, mutité, cécité).

Les réactions psychotiques : état confusionnel, bouffées délirantes, hallucinations auditives ou visuelles. (Evelyne Josse)

Les troubles associés

Troubles anxieux : pseudo-phobies, pseudo-obsessions, anxiété généralisée (61,5 %), panique (18,6%), phobie sociale (15,9% )

Troubles dépressifs : déficit d’estime de soi, confiance en soi, honte, culpabilité, tristesse, désespoir, comportements ordaliques ou expiatoires,
automutilation, TS, etc. (39,9% épisode dépressif ponctuel, 17,5% dépression récurrente)

Troubles du comportement : addictions, comportement agressif (auto et hétéro), troubles du sommeil, troubles alimentaires, etc.

Troubles somatoformes : troubles psychosomatiques (plaintes fonctionnelles, douleurs, asthénie, etc.) et maladies (coliques, colites, asthme, eczéma, psoriasis,
diabète, etc.)

Troubles psychotiques et névropathiques. (E.J.)

Les techniques en hypnose

La technique du scénario réparateur (Retour dans la scène traumatique pour apporter ce dont la victime a manqué)

La désensibilisation par dissociation

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre RDV en ligne